Les évènements Retour aux événements

Inédit : PROCÈS DE L'INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

4/10/2018, Paris

Suite au succès du procès du Transhumanisme en 2017 auquel notre cabinet s'était associé l'an dernier, la Cour d'Appel de Paris et l'association Jurisnautes organisent, durant La Nuit Du Droit et le mois européen de la Cybersécurité, un nouveau procès fictif animé par des professionnels du droit expérimentés, en partenariat avec l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information (ANSSI) et les éditions Dalloz.
 
SCÉNARIO DU PROCÈS DE L'INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

2041, Paris est calme. Les nuisances sonores et les embouteillages ne sont que de lointains souvenirs. La circulation est fluide, l’air respirable. Plus aucun radar ou policier aux carrefours. Plus aucun piéton ou cycliste renversé. Plus aucun accident de la circulation.

La raison : la généralisation de l’utilisation de la voiture autonome – dite AutoNom – par l’État depuis 5 ans.
Depuis une réforme du 2 janvier 2040, les IA de type standard sont dotées de la personnalité juridique.

5 février 2041 : Le temps est glacial. Les routes parsemées de verglas. Un AutoNomer, M. Vigi, voyageant dans son véhicule autonome actionne le bouton d’urgence face à une Spectra (AutoNom nouvelle génération) fonçant sur lui à vive allure. Un immense carambolage a lieu.

On compte plus de 1 000 victimes dont 50 morts et 100 blessés graves. Parmi eux, des enfants, des vieillards et des salariés qui se rendaient dans leur espace de travail. Les médias s’emparent de l’événement. Le retentissement est immense. La confiance dans le système est rompue.

Quelle est la responsabilité de Spectra ? de M. Vigi ? 
Du programmeur des AutoNoms en cause ?
L’État qui a imposé une circulation par véhicules interconnectés est-il fautif ?
Qui paiera ? Les assureurs, les employeurs des salariés qui se trouvaient sur leur trajet professionnel ?

Découvrez le scénario complet, en cliquant ici.
 
Outre les cabinets Haas et Vigo, Fromont Briens intervient de nouveau cette année avec Catherine Millet-Ursin, Avocat associé cofondateur du cabinet, dans le rôle d'un des avocats de la défense.

Après une heure trente de procès, le jury rendra un véritable délibéré.

Par une simulation volontairement iconoclaste* ce procès souhaite nourrir la réflexion des juristes et plus largement des citoyens sur la pertinence de nos règles de droit confrontées à la révolution numérique et sur la nécessité de l’adapter.

Rendez-vous le jeudi 4 octobre 2018 de 19h à 22h à la Cour d'Appel de Paris.

Entrée libre sur inscription obligatoire, cliquez ici INSCRIPTION 
 
 

formations
Actuellement nous n’avons pas de formation inter-entreprises programmées,
mais nos équipes sont à votre disposition pour vous proposer des formations sur les thèmes spécifiques de votre choix.